Conseil pour la photographie de voyage: introduction à l'histogramme

Conseil pour la photographie de voyage: introduction à l'histogramme

Cet article complète les leçons du programme de photographie de voyage MatadorU.

Disons que vous avez une bonne compréhension de l'exposition. Vous maîtrisez peut-être même le verrouillage de l’exposition ou le triangle d’exposition. Ou peut-être que vous faites cela depuis un certain temps, mais revenez parfois à la maison après un tournage pour trouver des photos qui ont fière allure à la caméra sont ternes, sans vie, sous-exposées, surexposées ou dans l'ensemble tout simplement… bla?

Il est temps pour deux choses: premièrement, arrêtez de faire confiance à votre écran LCD, et deuxièmement, entrez l'histogramme.

Commencer

L'un des meilleurs outils de l'ère numérique de la photographie est l'histogramme, un graphique qui affiche les informations vitales que votre capteur vient de collecter pour vous. Ce graphique devrait devenir l'un de vos meilleurs amis.

Tout d'abord, allumez-le. (Chaque caméra est un peu différente, alors consultez votre manuel.) Au lieu de revoir votre image, vous voulez que la caméra vous montre l'histogramme (ou une option pour un histogramme avec une vignette de l'image). Si vous ne le souhaitez pas en permanence, vous pouvez probablement "faire défiler" les différents volets d'informations sur votre écran de révision - généralement en appuyant sur un bouton "info" ou similaire - dont l'un sera votre histogramme.

Désormais, lorsque vous prenez une photo, vous verrez un petit graphique qui peut vous en dire beaucoup plus que simplement le regarder sur votre écran. Le graphique comporte environ 5 sections. De gauche à droite, ça va:

Très noir> Noir> Tons moyens> Blanc> Très blanc

Un ton moyen est ce que la caméra détermine comme neutre, proche de 18% de gris. Les informations collectées à partir de votre capteur traduisent le nombre de pixels collectés dans chaque section. Une image bien exposée aura des informations qui s'étalent sur tout le graphique. Lorsque vous avez une bonne gamme de noirs et de blancs, vous aurez beaucoup de contraste, de pop et de valeur tonale dans votre travail. Alternativement, votre histogramme peut vous dire rapidement si quelque chose est «éteint» dans l'image, en termes d'exposition.

Ce que vous voyez

Une image de base «correctement exposée» se traduira par un effet de «montagne», culminant dans les tons moyens et s'éteignant à peu près également vers l'obscurité et la lumière.

Plus le graphique est haut, plus les pixels sont enregistrés dans ce ton. C'est pourquoi une image correctement exposée «devrait» atteindre un pic dans les demi-teintes - ce qui se traduit par le plus de détails (pixels enregistrés), des transitions fluides entre les noirs et les blancs, et pas de noirs extrêmes (ombres sans détail) ou de surbrillances éclatées (blancs sans détail). C'est ce que nous appelons une prise de vue «équilibrée».

Mais ce graphique peut se présenter de différentes manières, et il n’existe pas d’histogramme unique, à condition que vous soyez conscient de ce que vous faites. Par exemple, une photo de nuit poussera bien sûr le graphique presque complètement à gauche, tandis qu'une scène blanche, disons de neige, se regroupera complètement vers la droite; pendant ce temps, une image d'un coucher de soleil avec une silhouette se traduira par des pics à la fois en très noir et en très blanc, comme ci-dessous:

Comment et pourquoi l'utiliser

Il existe des exceptions à chaque règle avec des histogrammes. Cependant, il existe de nombreuses situations lorsque vous regardez votre histogramme et que les signaux d'alarme vous aideront à apporter des corrections avant de rentrer chez vous et de réaliser que quelque chose n'allait pas. Tout d'abord, apprenez à le regarder et à le comprendre. Plus vous faites cela, plus vous serez en mesure de distinguer des circonstances «spéciales» d’une mauvaise exposition.

Vous trouverez ci-dessous différentes situations d'histogramme et comment gérer chacune d'elles.

Cela a été pris avant l'aube dans un temple cambodgien. Mon histogramme était complètement à gauche, me disant que j'avais beaucoup de noir, ce qui signifie généralement sous-exposé. Cependant, je voulais la lumière nue des bougies, donc cet histogramme me convenait. Cette image est SOOC (tout droit sortie de la caméra).

1. L'histogramme est: groupé à gauche

    Problème: Votre image est probablement sous-exposée. Vous avez peut-être mesuré quelque chose de très lumineux, peut-être le soleil ou un reflet, faisant penser au capteur que la scène est globalement lumineuse. Il s'agit d'une image sombre, mais non tronquée (voir ci-dessous).

    Solution: Essayez à nouveau de mesurer un demi-ton ou (si vous êtes en mode manuel) augmentez vos paramètres d'un ou deux crans (réduisez votre vitesse d'obturation ou ouvrez votre ouverture - ou si vous ne pouvez pas faire l'un ou l'autre, augmentez votre ISO).

    Quelques exceptions: Scènes de nuit, traînées d'étoiles et chats noirs assis sur des canapés noirs (ou similaires).

Juste avant ce cliché, j'avais photographié une famille assise sous leur porche (voir photo ci-dessous). J'avais mesuré le visage d'un homme à l'ombre et choisi mes paramètres en fonction de cela. Après lui avoir montré la photo, je suis parti, pour voir une traînée d'enfants me suivre. J'ai pris cette photo et lorsque l'histogramme est apparu, j'ai su tout de suite que je n'avais pas ajusté mes paramètres, et ils étaient bien loin. Cela a été corrigé en augmentant ma vitesse d'obturation. La lumière était si dure que je n’aurais probablement pas vraiment pu bien voir la photo sur mon écran LCD - mais je pouvais lire facilement mon histogramme. SOOC.

2. L'histogramme est: groupé à droite

    Problème: Votre image est probablement surexposée. Vous avez peut-être mesuré quelque chose de sombre, ce qui fait que le capteur pense que toute la scène est sombre et surcompense. Ou, vous avez peut-être laissé votre ISO sur un réglage élevé d'une autre prise de vue. C'est une image lumineuse, mais non coupée (voir ci-dessous).

    Solution: Essayez de mesurer quelque chose de clair, de blanc ou de demi-teinte, ou (si vous êtes en manuel), supprimez vos paramètres d'un ou deux arrêts (augmentez votre vitesse d'obturation, réduisez votre ouverture - ou si votre ISO est sur AUTO, ou réglé accidentellement haut, abaissez-le).

    Quelques exceptions: Neige, plages, bâtiments blancs, style high-key, etc.

3. L'histogramme est: enrichi à chaque extrémité

    Problème: Coupure. L'écrêtage se produit lorsque les blancs de votre image sont d'un blanc pur sans détail; c'est-à-dire que le blanc est si blanc qu'il se situe en dehors de l'échelle de l'histogramme. Cela se produit également avec les noirs, lorsqu'ils deviennent si noirs qu'ils n'ont aucun détail et sortent de l'histogramme. Il en résulte des «pics» à chaque extrémité de l'histogramme. J'ai mentionné ci-dessus qu'il y a des moments où des histogrammes d'apparence non traditionnelle sont nécessaires, mais vous ne voulez presque jamais de pointes à la fin qui révèlent un écrêtage, car ce détail ne peut pas être récupéré plus tard.

    Solution: Si la pointe est à une extrémité, ajustez vos paramètres de manière assez drastique jusqu'à ce qu'elle se déplace un peu à partir du bord. Exposez pour la partie la plus lumineuse de l'image, puis peut-être même sous-exposez un peu plus et voyez si cela aide.

    Quelques exceptions: Toute image avec un noir extrême ou un blanc extrême peut être coupée. Le problème n'est pas la surexposition ou la sous-exposition à des fins créatives - le problème est le manque total de détails dans ces domaines. Les images claires ou sombres sont une chose, mais le noir pur et le blanc pur en sont une autre.

    Pointe: Quelque part dans le menu de votre caméra se trouve un paramètre appelé "Alerte de surbrillance" ou quelque chose de similaire. Lorsque vous regardez l'image sur votre écran, les reflets soufflés clignotent en guise d'avertissement.

4. L'histogramme est: enrichi aux deux extrémités

    Problème: L'image a à la fois des noirs purs et des blancs purs. Pas très commun, mais cela peut arriver.

    Solution: Pensez à ce que vous filmez. Qu'est-ce qui cause de tels extrêmes? S'il s'agit d'une situation extrême (en termes d'éclairage), vous ne pouvez peut-être pas faire grand-chose. Il est préférable de faire preuve de prudence en ce qui concerne la sous-exposition, car il est plus facile de récupérer les détails que de surexposer. Cela étant dit, tirez sur les deux et comparez plus tard - une bonne règle de toute façon.

    Des exceptions: Ce type d'histogramme est suffisamment unique pour qu'il puisse y avoir de nombreuses exceptions. Ce pourrait être une lumière vive dans une pièce par ailleurs sombre; pourrait être midi avec beaucoup d'ombres et de lumière; pourrait être une silhouette ou une photo rétroéclairée.

Comment savoir si votre photo est correctement exposée à l'aide d'un histogramme

1. Montagne

La montagne est le moyen le plus simple de savoir si votre photo est bien exposée. Facilement atteint à la lumière du matin, à la lumière du coucher du soleil ou à l'ombre vive.

2. Niveaux élevés = plus de détails sur les pixels

Si vos niveaux sont élevés, de nombreux pixels sont enregistrés.

Cette image penche plus à gauche, car il y a des ombres sombres derrière lui. Cependant, quand j'ai vu cela sur mon histogramme, je savais qu'il valait mieux être techniquement sous-exposé et capturer tous les détails de son visage, que de s'ajuster aux ombres et potentiellement surexposer, en perdant complètement les détails. SOOC.

3. Solde global

Si vous n’avez pas de montagne, vous pouvez toujours avoir une exposition complexe mais précise en supposant que l’histogramme soit assez équilibré sur le graphique.

4. Pas de coupure

L'écrêtage est difficile à réparer. Si vous pouvez l’éviter, vous aurez une meilleure exposition.

5. Pas groupés ensemble

Pour une belle diffusion tonale, essayez de collecter des informations du noir au blanc. Si vous n'avez pas de noir ou pas de blanc, l'image sera un peu (ou beaucoup) "off".

Cela dit, les prises de vue avec des histogrammes étranges peuvent être exactement ce que vous recherchez. Peu importe à quel point les caméras sont brillantes, vous prenez les décisions à la fin de la journée. En bout de ligne: oubliez l'écran LCD et commencez à lire votre histogramme. Vous ne le regretterez pas.

Continue d'apprendre! Consultez le programme du programme de photographie de voyage MatadorU.


Voir la vidéo: Lhistogramme en photo, cest NUL!